Archive for avril 2014

Quand le cœur n’y est plus

26 avril 2014

Quand on a le coeur qui flanche

On se réveille tout à coup

On se dit :

« Je voulais faire ça hier

Mais je ne l’ai pas fait,

car j’aurais eu le temps demain. »

Mais demain serai-je encore là?

Rien n’est moins sûr.

On se dit :

« Hier je me suis plaint, à cause de ceci ou de cela,

des broutilles tout ça. » 

Il suffit d’être là. 

On se dit : 

« Je n’ai pas eu le temps,

toute ma vie se résumerait donc à ça? »

Pas suffisant tout ça!

Je veux vivre plus que cela, 

malgré la souffrance qui ne me quittera pas. 

Il vaut mieux être là que pas!

 

Publicités

Evasion

18 avril 2014

Le Samedi dernier (12 Avril) nous sommes partis à Haouaria (mon village de cœur) pour éventuellement voir un terrain. Cela a été l’occasion de faire quelques photos. Malheureusement avec mon téléphone (ayant oublié mon appareil photo).

Les enfants ont adoré leur journée. L’aîné ne voulait plus rentrer et le cadet s’est mis du sable et de l’eau de mer un peu partout.

Il y’avait du soleil et des nuages par intermittence, mais il faisait bon.


2014-04-12 15.27.44

 

 

L’aîné Aladin qui médite devant la mer et qui se demande quand finira l’école pour pouvoir venir ici???

Il m’a confié qu’il regardait les vagues et qu’il faisait un vœu, si deux vagues se touchent cela veut dire que son vœu sera exaucé.

Il m’a rappelé de moi à son âge, je disais au revoir à la mer à chaque fois qu’on rentrait d’une journée sur la plage.

Et je continue (à mon âge 🙂 à dire au revoir à la mer le dernier jour de mon séjour à Haouaria chaque été.

2014-04-12 15.27.51

 

 

Ma prise de vue préférée. D’ailleurs vous pouvez la voir ici aussi http://www.panoramio.com/photo/20618317

et ici : http://www.panoramio.com/photo/83383252

2014-04-12 15.27.58

 

Nous étions seuls sur toute la plage, aucun moyen de se perdre de vue quelle que soit la distance que l’on met entre nous.

2014-04-12 15.31.50

 

Taj qui s’évade, au moment de revenir à la voiture, il m’a distancé d’une bonne centaine de mètres (en gros il s’est enfui pour pas rentrer).

2014-04-12 15.32.17

 

Le mât d’un bateau naufragé se voit au loin. En été les jeunes et les moins jeunes se posent comme défi d’atteindre le mât à la nage et d’en revenir.

2014-04-12 15.43.57 - Copie

 

 

L’eau est cristalline été comme hiver.

2014-04-12 15.42.32

2014-04-12 15.44.03 - Copie

 

2014-04-12 15.44.15 - Copie

 

La visite du terrain expédiée en un quart d’heure.

2014-04-12 16.30.45 - Copie

 

Et retour aux rochers sur la plage.

2014-04-12 17.50.19 - Copie

 

2014-04-12 17.51.58 - Copie

 

2014-04-12 17.52.30 - Copie

 

2014-04-12 17.53.17 - Copie

 

2014-04-12 17.54.04 - Copie

 

Sur le chemin du retour je n’ai pas manqué de prendre en photo les éoliennes, à partir de la voiture.

2014-04-12 18.23.57 - Copie

 

2014-04-12 18.24.10 - Copie

 

2014-04-12 18.24.13 - Copie

 

 

 

 

Migraine

17 avril 2014

J’ai tellement d’idées de nouvelles créations, meubles, fleurs, bijoux, déco, nouvelles, que je suis submergée.

J’en ai la migraine.

Et du coup je ne peux plus rien faire. 

Perception

16 avril 2014

Post effacé.

Tempus Fugit

11 avril 2014

Tempus Fugit

Une horloge réalisée à partir d’une photo de mon père,
un panneau en carton, et du vernis.
J’ajouterai peut être un cadre et des chiffres dans la même couleur (dorée comme les aiguilles?).

Butterflies

9 avril 2014

Ideas come to me like butterflies in the wind
one second they are here, the next, they disappear.

Acide

8 avril 2014

Le médecin m’a dit d’écrire.

D’accord j’écrirai tous les jours, vieux.

Le médecin m’a dit de me lâcher.

Je me lâcherai bien , vieux, 

Mais si je me lâche :

Personne ne pourra nettoyer

Personne ne pourra rien arranger

Personne n’en reviendra jamais

Mon cerveau contient un acide

Tellement virulent

Tellement nocif

Si violent dans sa force 

Qu’il détruira tout sur son passage

Parenté, amitiés, connaissances, 

Personne ne sera épargnée.

Alors merci Docteur pour la thérapie

Mais je ne vais pas me lâcher

Sinon je serai lynchée.