Archive for mars 2017

Le lion, le loup et le renard.

22 mars 2017

Il était une fois, et une fois n’est pas coutume, justement, un lion, un loup et un renard qui s’étant acoquinés, on ne sait comment, voguaient ensemble depuis un certain temps, pour chercher leur pitance et quelque fois discuter comme de vieux copains.

Mais la confiance ne régnait pas, loin de là. Le loup et encore plus le renard se méfiaient pas mal de leur acolyte, connu dans le monde animal par son égoïsme impitoyable.

Un jour qu’ils avaient tous trois terriblement faim, ils tombèrent comme par magie sur un autre trio un peu moins surprenant : un âne, un mouton, et un coq, occupés l’un à picorer ici et là,  et les autres à paître l’herbe alentour.

Le lion se tourna vers ses camarades et dit :

-Comment voyez-vous le partage mes chers amis?

Le loup, tout imbu de lui même et trop tenté par la pitance pour se méfier et mieux réfléchir avant de parler, avança et répondit :

-Je vois, que vous le plus fort d’entre nous trois, devriez manger l’âne. Moi qui viens en deuxième position en force et en taille, je devrais me régaler avec le mouton, tandis que notre petit ami, là -en désignant dédaigneusement le renard- devrait se contenter du coq.

Mécontent le lion n’y alla par quatre chemins, et trancha d’un coup de griffe la tête du loup qui dégringola vers le renard.

-Et toi, renard, que me proposes tu?

Le renard encore tout tremblant de la scène qui venait de se jouer devant lui, s’éclaircit la gorge et dit :

-Je vois sire, que ce matin, vous devriez vous mettre en bouche avec le mouton. A midi et quand vous serez en appétit, vous déjeunerez avec l’âne. Et ce soir, avant de vous coucher, je vous préparerai une bonne soupe légère avec le coq, qui ne vous dérangera pas l’estomac.

Le lion, satisfait mais étonné :

-Bravo renard, tu es bien avisé, où as tu appris cette manière de partager?

-Je viens de l’apprendre sire, grâce à la tête du loup qui roula entre mes pattes!

Publicités