Posts Tagged ‘Poème’

Immanquablement inoubliable.

12 décembre 2014

Indélébile.

La trace de mes baisers

sur ton cou et ton torse,

te léchera comme une langue de feu.

Éternellement.

Inébranlable.

Mon souvenir se rappellera à toi,

quoi que tu fasses,

dans ton esprit un point gris dormant

ou rouge sanglant,

S’insinuera en toi.

Subrepticement.

Inépuisable.

Tu iras d’est en ouest,

et du Nord vers le Sud,

tu prendras avions et bateaux,

à la recherche de l’oubli,

que tu n’atteindras pas, car je suis.

Incroyablement.

Inoubliable.

Je suis celle qui a allumé

une étincelle dans tes yeux,

et le feu dans ton cœur,

sans moi, tes yeux sont éteints

et ton cœur gris cendre.

Sombrement.

Inaltérable.

Mon image dans tes yeux,

qui que tu voies,

mon souffle sur ton corps,

avec qui que tu sois,

Ma passion dans ton cœur,

qui que tu aimes,

Immanquablement.

Inénarrable.

Tu n’en parleras point,

je suis ton secret,

et de celui qui sait,

Tout seul tu souffriras,

de m’avoir laissée,

partir aussi loin.

Parfaitement.

Inégalable.

A ton dernier instant,

c’est mon fantôme que tu verras,

et qui te torturera.

Inlassablement.

Publicités

Hommage à mon père*

29 janvier 2013

29 ans déjà
29 ans qu’il nous a quittés
29 ans sans lui
29 ans que je vis la moitié d’une vie
car l’autre est partie avec lui
Je n’écris pas ces lignes pour lui
Mais pour qu’il ne sombre pas dans l’oubli
Ceux qui croient que la vie est éternelle
Sachez donc qu’elle est trop vite finie
J’assimile à quelques jours le temps que j’ai passé avec lui
Quelques jours équivalant à l’infini
une tendresse, un amour, une complicité inouïs
Mais Dieu était bien content de nous l’avoir repris
Mon papa chéri
Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai
le restant de ma vie

(*)Chaque année, le 3 Janvier exactement j’écris un hommage à mon père, décédé ce jour là de l’année 1984.  Voici l’hommage de 2013.

Image